Publié le 25 Août 2009

Le Département du Loir-et-Cher lance une politique volontariste d'accès aux transports interurbains.

Le Conseil Général délègue l'exploitation des lignes départementales de transport interurbain à la société TLC (Transports du Loir-et-Cher). Ce réseau est composé de 19 lignes régulières et de 13 lignes desservant les marchés (les renseignements sur les horaires et les tarifs sont disponibles sur le site de TLC).

Dès septembre 2009, le Conseil général de Loir-et-Cher met en place une tarification unique fixée à 2 €, quelle que soit la distance parcourue. Cette mesure renforce la solidarité entre les territoires, permettant de réduire le nombre de véhicules sur les routes du département, favorisant ainsi le développement durable.

Tarifs pratiqués à compter du 1er septembre 2009 :
  • Ticket à l'unité : 2 € - Carnet de 10 tickets : 18 € - Abonnement mensuel : 72 €
  • Titulaire de la carte HEGOA : gratuit (ce titre de transport est délivré pour toute personne domiciliée dans le département de Loir-et-Cher et sur présentation d'un justificatif récent attestant d'être dans l'une des catégories suivantes : les demandeurs d'emploi inscrits au Pôle emploi ou percevant le montant forfaitaire garanti au titre du RSA, les personnes âgées bénéficiant de l'allocation spéciale)
  • Titulaire de la carte ZEPHYR : gratuit (elle concerne les personnes domiciliées dans le Loir-et-Cher et ayant un taux de handicap supérieur ou égal à 80 %. Ce titre de transport est délivré sur présentation de la carte d'invalidité)
Sources infos et illustrations CG41 et TLC

Voir les commentaires

Rédigé par CT

Publié dans #Actualité

Repost0

Publié le 19 Août 2009

Dans le cadre de nos actions d'aide à la mobilité, la question des jeunes étrangers (nés après le 31 décembre 1987) au regard de  l'obligation du BSR pour la conduite des 50 cm3 et moins (cyclomoteurs) se pose de plus en plus souvent ; Rappel de la règlementation :

L'article R211-2 du code de la route précise bien dans son paragraphe II. - Tout conducteur de cyclomoteur doit être titulaire soit du brevet de sécurité routière ou d'un titre reconnu équivalent au BSR délivré par un Etat membre de l'Union européenne ou un autre Etat partie à l'accord sur l'Espace économique européen dont la liste est fixée par arrêté du ministre chargé des transports, soit du permis de conduire.

Cela signifie donc que si vous êtes étranger, que vous êtes né après le 31 Décembre 1987 que vous ne disposez pas d'un permis de conduire ou d'un titre reconnu équivalent délivré par un Etat membre de l'Union européenne ou un autre Etat partie à l'accord sur l'Espace économique européen, il vous faudra impérativement préparer et obtenir le BSR. En outre, si vous n'êtes pas scolarisé, il vous sera indispensable d'obtenir dans un premier temps l'ASR (Attestation Sécurité Routière) ; à la suite de quoi vous passerez le BSR dans une école de conduite. C'est ce BSR qui vous autorisera à conduire un cyclomoteur en France.

Rappelons que l'Attestation de Sécurité Routière (ASR) se passe auprès des GRETA (groupements d’établissements de l’éducation nationale) qui ont la charge de l’organisation générale des épreuves de l’attestation de sécurité routière (ASR).
Pour se présenter à l' ASR :
Il convient de s'inscrire dans le département de son choix en déposant une demande d’inscription auprès du GRETA chargé d’organiser les épreuves et ce en fournissant les pièces suivantes :
- un justificatif d’identité et d’état civil ;
- une photographie d’identité récente, sur fond clair, portant le nom du candidat au verso ;
- deux enveloppes affranchies au tarif en vigueur pour une lettre jusqu’à 20 g et libellées aux nom et adresse du candidat.
www.education.gouv.fr/bo/2004/7/MENE0400094N.htm Un lien très complet pour tout connaître de l'attestation de sécurité Routière (ASR) http://eduscol.education.fr/D0161/ref00securoutiere.htm?rub=242 et savoir comment se déroule le passage de cette Attestation de Sécurité Routière.

NB - A noter que toute personne née après le 31 décembre 1987 et souhaitant passer son permis moto ou voiture français doit absolument être titulaire soit de l'ASSR 2 soit de l'ASR.

Voir les commentaires

Rédigé par CT

Repost0

Publié le 7 Août 2009


    Au mois de juillet 2009, dans le cadre de ses conventions "location de véhicules" permettant aux bénéficiaires d'accéder ou se maintenir en emploi ou en formation, Mobilité 41 a mis à disposition sur le département :


  96 véhicules auprès de 109 bénéficiaires, pour un total
cumulé de 2 061 jours* de mise à disposition dans le mois.


Ces indicateurs peuvent être décomposés de la manière suivante :

- Bénéficiaires du RMI : 24 cyclomoteurs pour 20 personnes différentes, sur 388 jours cumulés et
1 vélo pour 1 personne, sur 7 jours cumulés.

- Jeunes (- de 26 ans) :
43 cyclomoteurs pour 55 personnes différentes, sur 1 052 jours cumulés et 7 vélos pour 8 personnes différentes, sur 234 jours cumulés.

- Intérimaires :
   16 cyclomoteurs pour 20 personnes différentes, sur 277 jours cumulés, 2 vélos pour 2 personnes différentes, sur 31 jours cumulés et 3 voitures pour 3 personnes différentes sur 72 jours*.

Pour l'année en cours, on enregistre un total de 10 871 jours** de mise à disposition.
* en partenariat avec l'association AJM 41.
** Ce chiffre est supérieur au nombre de jours facturés qui ne prennent pas en compte les dimanches et jours fériés.

Voir les commentaires

Rédigé par DR

Publié dans #Actions

Repost0