Un nouveau réseau de bus sur le vendômois (article NR)

Publié le 21 Novembre 2011

Nouvelle République du 21/11/2011

Cinq conseils sont appelés à voter les premières démarches pour créer un nouveau réseau de transports à Vendôme et quatre autres communes.

vbus nrLes bus de cent dix places seront moins nombreux, au profit de bus de quarante places. - (dr)


Le sujet avait déjà été évoqué à l'état d'étude par Florent Grospart, adjoint au maire de Vendôme, mais jeudi soir, le conseil municipal a établi le premier acte concret qui vise à créer un nouveau réseau de transports publics à Vendôme mais aussi, et c'est la nouveauté, Saint-Ouen, Naveil, Areines et Meslay.
Vendôme a voté ce premier acte et les quatre autres communes ont fait - ou feront - cette démarche qui devrait permettre à la nouvelle organisation de se mettre en place le 1er septembre 2013 à l'occasion d'un nouveau contrat de transport.
Plusieurs raisons à ce changement important : des habitants de l'agglomération vendômoise estiment que les lignes départementales du Conseil Général ne sont pas totalement adaptées à leurs besoins, et le réseau est encore très orienté vers les scolaires. L'objectif est donc d'optimiser les lignes commerciales en augmentant les fréquences de passage.
En conséquence, les services commerciaux et scolaires seront dissociés, le transport à la demande développé et des lignes commerciales et scolaires créées, avec une meilleure offre.
Le nombre de bus de cent dix places (pour les scolaires) passera de six à quatre. En revanche, quatre bus de quarante places seront achetés pour les lignes commerciales, en plus des deux bus de vingt places pour le transport à la demande.
Pour les lignes régulières, il en coûtera 15 € par an pour les adultes et 10 € pour les scolaires, ou 1 € le titre. Pour le transport à la demande (Créabus), 15 € par an pour les adultes ou 2 € le titre.
La création de ce réseau sera financièrement assurée par le versement transport, payé par les entreprises de plus de neuf salariés du périmètre concerné. Une dépense annuelle d'exploitation de 1.082.000 € qui n'incombera donc pas au contribuable.

Un réseau élargi :

Rappelons par ailleurs que le réseau V'Bus a été créé en 1990 pour la gare TGV et que deux lignes supplémentaires ont été ouvertes en 1992 et 1993. Le transport à la demande, lui, est apparu en 2007.
Le nouveau réseau s'inscrit également dans le cadre de la création d'un pôle d'échanges multimodal à la gare TER (au lieu de la place de la Liberté actuellement) qui coûtera environ deux millions d'euros.
Les démarches concrètes ne faisant que commencer, enfin, il est évident que quelques éléments fournis ici sont susceptibles de modifications d'ici à 2013, mais l'essentiel est là : un réseau de transport élargi et plus efficace se fera jour.


H.A.

Source : Nouvelle République du Centre-Ouest 

Rédigé par Mobilité 41

Publié dans #Actualité

Repost 0
Commenter cet article